La compensation est la réponse individuelle apportée à la personne handicapée pour faire face aux « conséquences de son handicap quels que soient l’origine et la nature de sa déficience, son âge ou son mode de vie ».


Compensation humaine

On appelle « aide humaine » l’intervention d’une personne aux côtés d’une personne en situation de handicap ou dépendante en perte d’autonomie pour l’aider à réaliser certains actes de la vie courante.

Compensation matérielle

On appelle « Aide matérielle » ou « Aide technique » les objets ou aménagements qui apportent une aide pour accomplir à nouveau les tâches de la vie quotidienne lorsque le handicap ou l’âge ne le permet plus.

Compensation organisationnelle

Elle désigne des modifications d’organisation de type temps partiel thérapeutique, aménagement de charge de travail, de rythme, de délai d’exécution, de tâches à accomplir, de répartition de tâches au sein d’une équipe…


DOCUMENTATION & NEWS

La RQTH, comment l’aborder ?

« Est considérée comme travailleur handicapé (…) toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions (…) ».


Recruter et accompagner un collaborateur déficient visuel

« la déficience visuelle est mal connue. Souvent réduite à la personne aveugle avec sa canne blanche, elle est l’objet
de beaucoup d’idées fausses et d’approximations. Elle recouvre en fait des situations très diverses, compatibles avec l’emploi à condition que l’entreprise et les personnes handicapées aient une appréciation juste des contraintes, sachent se faire accompgner et mobilisent les aides et compensations existantes. »


Le handicap en entreprise, que faut-il savoir ?

« Le handicap au travail ne doit pas être entendu au sens médical strict. On parle de handicap dans un contexte professionnel lorsqu’une déficience liée à une maladie ou une infirmité a des répercussions sur le poste de travail d’un salarié et le place en situation de handicap. Cette notion est donc relative et s’apprécie par rapport à un emploi et à un environnement de travail. »